JAVA DU IJEN AU BROMO

   J’arrive à java sous d’épais nuages. La saison des pluies est en avance cette année. Dommage. Une embrouille financière de taxi plus tard (le gars voulait 70 000 alors qu’il m’avait dit 7000…), j’arrive au Baru hôtel à Banyuangy pour passer deux nuits. Cette ville n’a vraiment rien de spéciale, mais c’est le point de départ pour aller voir le Kawah Ijen, un des volcan les plus connu de Java pour ses porteurs de souffre. L’hôtel propose l’aller retour au pied du volcan pour 150 000 Rpi. Je réserve donc une moto avec chauffeur pour le lendemain 4h du mat. Le type me réveil à 3h10 (?). Départ vers 3h30 pour une heure de moto derrière lui. N’ayant pas beaucoup dormi, le trajet s’avère long et pénible, sur une moto (enfin un scoot à vitesse quoi) qui n’a rien dans le sac dans les montée… L’entrée du site est de 45 000 Rpi pour les touristes.

IMG_2530

   Je commence ensuite l’ascension avec un porteur qui me suit. Il me suivra toute la marche, j’ai rien demandé moi ! Mais je tombe plutôt bien, il est sympa et parle en peu anglais. Il me montre les marques du bambou sur ces épaules… Les porteurs peuvent porter plus que leur poids, soit 70 ou 80 Kg. Ça leur prend environ 3h de faire l’aller retour jusqu’au cratère.

IMG_2537

  Je monte donc avec lui pendant le levé du jour. C’est presque dégagé ce matin mais ça ne durera pas. Je fais de belles photos des monts d’en face, et profite de la fraîcheur matinale. On arrive au cratère une heure plus tard. Une épaisse fumée blanche s’échappe du cratère, juste à coté du lac vert. Magnifique. Les couleurs doivent être plus pétantes avec un grand soleil mais on peu pas tout avoir !

IMG_2544

   Je descends avec lui dans le cratère, au pied du lac. Le chemin est à pic, je vois déjà certains porteurs remonter avec peine. Dur labeur…. Beaucoup demandent des gâteaux ou des kreteks, les clopes locales au clou de girofle qu’ils fument tous comme des pompiers toute la journée. Je distribue ce que j’ai. Au bord du lac c’est impressionnant, les couleurs passent du jaune ou rouge, avec ce lac bleu vert juste à côté. Ils cassent des gros bouts de souffre avec un bâton pour remplir leurs paniers, et certains font aussi des moulages avec le souffre liquide pour les vendre au touristes.

 IMG_2563

 Plus de photos du Ijen ICI

    Je pars le lendemain matin 5h du matin pour Malang en train classe ekonomi. Plus de 250 km pour 30 000 Rpi (2 euros…), 8h de trajet. Durant ce trajet, une classe entière est arrivée juste à côté de moi, me dévisagent pendant une heure. C’est marrant au début mais après c’est chiant. Dans certaines gares, des vendeurs de bouffe, des aveugles, des musiciens passent dans les allées pour récolter quelques roupies. Arrivé à Malang, je trouve facilement le Kampoeng Tourist, un backpacker sur le toit d’un hôtel. C’est cool ! Super vue sur les toits de Malang, le dortoir est vraiment sympa tout en bambou et en bois, et l’ambiance décontractée.

 IMG_2588

   Le jeudi matin, je pars visiter la ville. J’hallucine au marché aux oiseaux. Tu trouves de tout en cage, toutes sortes d’oiseaux dont des hiboux et des perroquets, des gros lézards, des singes, des chiens, des chats, j’ai même vu un varan.

IMG_2626

La grande mosquée et son parc sont jolis, je me fais même offrir mon petit déj par une jeune indo pour la fête des mères (??). C’est bien ici tout le monde profite de cette fête !

 IMG_2638

   Le midi je rencontre Vincent, un marseillais genre percé barbichette très sympa, qui voyage depuis 10 jours avec Malcolm, un Sud Africain. On discute bien et le courant passe bien malgré mon mauvais anglais. On mange ensemble le midi et on se renseigne sur la visite du mont Bromo. Au début, je voulais le faire en scooter. Mais heureusement que je l’ai pas fait la route est super dangereuse. Le tour proposé par notre hôtel est cher (550 000) mais comprend une visite de Waterfalls et d’un temple en plus du mont bromo. On signe. Départ 00h00 le soir même en 4×4. On ne dort donc pas beaucoup cette nuit là après quelques bières au bar. Je pense que mon réveil a dû réveiller tout le monde sauf moi dans le dortoir. Bref, je suis à la bourre…

   Et c’est là que vous allez rire ! Étant donné ma poisse mécanique légendaire, le pont arrière du 4×4 nous lâche en pleine montée, 2h de route plus tard…. Vous y croyez vous ? Truc de dingue… Je ricane doucement… Alors là c’est gros bouchon parce qu’à cette heure là, tous les tours organisés venant de Malang prennent cette route.

IMG_2681

   On finira la dernière grosse demie heure de route à 8 dans un autre 4×4, serré comme des sardines, afin d’arriver au point de vue. On est censé voir le levé de soleil sur les volcans sauf que pas de bol ce matin là c’est de la purée de pois ! Jla sens pas cette journée… On attend 2h comme des moutons, en voyant arriver la horde de touristes petit à petit. Ça ne se découvre pas d’un poil.

 IMG_2676  

   Vers 6h, on redescend vers le mont bromo pour faire l’ascension, tous les 4×4 à la queue leuleu. Je hais ce genre de trucs organisés… Malgré la quantité de touristes, on apprécie le paysage lunaire à côté du volcan. Le cratère fumant est impressionnant, et on réussi à s’échapper un peu de la masse en marchant sur la crête. Superbe !

IMG_2715

   Perso ça me sauve ma matinée. S’ensuivront la visite de la chute d’eau et du temple sous une pluie assez forte assez désagréable. En plus le retour est un peu lent : on tire le 4×4 en panne. Bref, c’était apparemment pas le bon jour pour faire cette visite.

 IMG_2734

   Le samedi, on se laisse un jour de récupération, lavage de fringue, et rencontre des travellers à l’hôtel. Je voulais partir le dimanche mais malheureusement c’est les vacances indo pour deux semaines, les trains sont blindés. J’attendrai le lundi pour prendre un train vers Yogyakarta. Vincent et Malcolm partent le dimanche chacun de leur côté, et moi je passe ma journée à me balader dans la ville avec trois Tchèques très sympas. Les deux nanas doivent avoir 23 ans, parlent 4 langues couramment dont le français, et sont super débrouillardes. Jsuis jaloux… On se fera même un concert Jazz indo le dimanche soir. Ça joue super bien en plus !

Plus de photos de Malang et du Bromo ICI

L’esprit c’est comme un parachute, s’il reste fermé on s’écrase!

(Franck Zappa)

 

YOGYAKARTA ET PRAMBANAN