Indonesie

PREMIERS JOURS A BALI

 

   Tu peux écouter ça en lisant cet article!

Dj Food – A Ninja Tune Retrospective – Scratch Yer Head (Squarepusher remix)

   Denpasar Bali, lundi 9 décembre, 20h30, 30°.

   J’ai encore dû payer 40 dollars de plus pour l’enregistrement de mon bagage à Darwin… Comprends po…

   Je passe deux nuits au Big pineapple backpackers à Sanur, afin d’avoir une journée complète pour visiter un peu les alentours. Piscine, dortoir correct et pas trop cher (100000 par nuit soit 7e), j’avais pas trouvé mieux sur le net.

   Ce qui m’a frappé en premier en arrivant à Bali, c’est ce bordel continu dans les rues de Denpasar et sa banlieue. Des scooters partout, des taxis et camions qui roulent en plein milieu des 2 voies, et des trottoirs quasi inexistants par endroit. Ici si t’as pas de scooter c’est foutu.

IMG_2433

   Pas facile au début de se familiariser avec cette monnaie (Roupie Indonésien), et de connaître les prix corrects. Pour manger ça va, les prix sont souvent affichés dans les Warung, et les plats copieux. La base est le riz bien sur, avec viande, légumes et autre trucs frits, mais il y a aussi des nouilles. Pour tous les autres trucs, c’est marchandage…

IMG_2439

   J’ai loué le lendemain aprem un scoot afin de me familiariser à la conduite balinaise. En faisant gaffe ça va tranquille. Après une visite de Sanur le matin, je suis parti voir Flo et Maé à Légian en scoot. Le plus dur c’est surtout de trouver une adresse quand tu connais pas cette énorme agglo de Denpasar, et que tu ne parle pas Balinais. Après m’être bien perdu (les panneaux c’est très aléatoire ici!), j’ai suivi un type vers la bonne rue. Une grosse heure pour faire 15 bornes, peux mieux faire… Après quelques bières et une bouffe au marché avec les gens rencontrés chez eux, le retour de nuit n’a pas été beaucoup plus rapide, jme suis encore perdu…

   Le lendemain, jsuis parti en bus et bémo vers Tulamben en début d’aprem, le truc à pas faire apparemment ! Il faut partir le matin pour faire de gros trajets ici. Et oui, vers 14h, les bémos (taxis brousse de bali) qui partent loin sont déjà parti. On me propose 500 000 pour Tulamben direct (90km), vu que je suis tout seul dans le bémo. Je négocie 300 000 et me fait bien entuber, le prix normal en bémo est divisé par 10…. J’apprendrai plus tard que 300 000 (20e), c’est le prix d’un taxi avec clim etc…

IMG_2467

  Bon, j’arrive quand même à Tulamben après 2h30 de trajet et découvre Dive concept, le centre de plongée ou je passerai quelques jours pour mon Open Water Diver. Le lieu est très sympa et l’ambiance aussi ! Je rencontre Nico, mon instructeur, un grand dreadeux belge trop cool. En plus j’ai la chance d’être tout seul avec lui pour ces 4 plongées d’Open Water. Ce niveau permet ensuite de plongée à max 20m avec un autre plongeur. Le soir je me concentre sur le bouquin de théorie pour me mettre dans le bain.

IMG_2486

   Jme disais bien que c’était le bon endroit pour commencer ! Dès ma première plongée le lendemain, j’ai vu des requins au bout de 5 min ! Trop bon… En deux plongées le matin, je verrai aussi une pieuvre, des barracudas, des puffer fish, une anguille à ruban bleu (assez rare), une quarangue géante, napoléons, butterfly fish, angel fish, poisson chirurgien… Bref pleins de poissons multicolors. Je commence dès le premier jour à kiffer grave, et me dit que ça peut vite devenir une passion. Je commence à me sentir bien dans les profondeurs, et à profiter. Compte tenu du cours de l’euro en ce moment, je décide de passer l’Advanced Open Water dans la foulée. 303Euros l’Open + Advance, y’a pas photo… Ce niveau permet de plonger à 30 mètres et comprends une plongée de nuit.

IMG_2484

   Par contre, le matin, un mail du banquier m’a bien fait flipper. Quelqu’un s’est approprié mes coordonnées bancaires et a fait des achats sur le net… Bad trip… Le lendemain, le problème sera résolu mais je dois quand même contester les montants pour me faire rembourser et faire opposition sur ma carte. Le genre de démarches que t’as pas envi de faire à l’autre bout du monde…

   J’ai goûté l’Arrak aussi, l’alcool local. Pas très bon mais pas cher, 2 euros le litre (40000Rpi 1L5). Mal de crâne assuré le lendemain !

   Suivront donc 9 plongées en tout en 4 jours, je ferai tous les sites de Tulamben, l’épave du Liberty plusieurs fois, le Coral Garden, le Drop Off, et le Boga Wreck le dernier jour, une autre épave. Sur cette dernière, le courant était important, et la plongée à 30m. On est passé par les deux ponts du bateaux, dans les pièces fermées. Y’a même une voiture toute rouillée sur le pont !

IMG_2490

   Bref durant toutes ces plongées, j’ai revu les requins, une tortue, une murenne lors de la plongée de nuit, un énorme perroquet à bosse, et bien d’autres… Je vous conseil à tous d’essayer la plongée à Bali, c’est vraiment magnifique. Je suis certifié Advanced ! Je vais donc pouvoir plonger en Malaisie et Thailande, j’ai hâte.

   En ce lundi matin, je pars pour Java en bémo. Un changement plus tard et 5 heures de route pour 160 km (52000 Rpi en tout, jme fais plus avoir maintenant !) , j’arrive au ferry de Gillimanuk. Je suis le seul européen sur le bateau. Des gamins s’amusent à sauter dans l’eau du haut du bateau, dans une ambiance musicale pop indo. Départ imminent…

IMG_2500

Plus de photos ICI

JAVA DU IJEN AU BROMO

   J’arrive à java sous d’épais nuages. La saison des pluies est en avance cette année. Dommage. Une embrouille financière de taxi plus tard (le gars voulait 70 000 alors qu’il m’avait dit 7000…), j’arrive au Baru hôtel à Banyuangy pour passer deux nuits. Cette ville n’a vraiment rien de spéciale, mais c’est le point de départ pour aller voir le Kawah Ijen, un des volcan les plus connu de Java pour ses porteurs de souffre. L’hôtel propose l’aller retour au pied du volcan pour 150 000 Rpi. Je réserve donc une moto avec chauffeur pour le lendemain 4h du mat. Le type me réveil à 3h10 (?). Départ vers 3h30 pour une heure de moto derrière lui. N’ayant pas beaucoup dormi, le trajet s’avère long et pénible, sur une moto (enfin un scoot à vitesse quoi) qui n’a rien dans le sac dans les montée… L’entrée du site est de 45 000 Rpi pour les touristes.

IMG_2530

   Je commence ensuite l’ascension avec un porteur qui me suit. Il me suivra toute la marche, j’ai rien demandé moi ! Mais je tombe plutôt bien, il est sympa et parle en peu anglais. Il me montre les marques du bambou sur ces épaules… Les porteurs peuvent porter plus que leur poids, soit 70 ou 80 Kg. Ça leur prend environ 3h de faire l’aller retour jusqu’au cratère.

IMG_2537

  Je monte donc avec lui pendant le levé du jour. C’est presque dégagé ce matin mais ça ne durera pas. Je fais de belles photos des monts d’en face, et profite de la fraîcheur matinale. On arrive au cratère une heure plus tard. Une épaisse fumée blanche s’échappe du cratère, juste à coté du lac vert. Magnifique. Les couleurs doivent être plus pétantes avec un grand soleil mais on peu pas tout avoir !

IMG_2544

   Je descends avec lui dans le cratère, au pied du lac. Le chemin est à pic, je vois déjà certains porteurs remonter avec peine. Dur labeur…. Beaucoup demandent des gâteaux ou des kreteks, les clopes locales au clou de girofle qu’ils fument tous comme des pompiers toute la journée. Je distribue ce que j’ai. Au bord du lac c’est impressionnant, les couleurs passent du jaune ou rouge, avec ce lac bleu vert juste à côté. Ils cassent des gros bouts de souffre avec un bâton pour remplir leurs paniers, et certains font aussi des moulages avec le souffre liquide pour les vendre au touristes.

 IMG_2563

 Plus de photos du Ijen ICI

    Je pars le lendemain matin 5h du matin pour Malang en train classe ekonomi. Plus de 250 km pour 30 000 Rpi (2 euros…), 8h de trajet. Durant ce trajet, une classe entière est arrivée juste à côté de moi, me dévisagent pendant une heure. C’est marrant au début mais après c’est chiant. Dans certaines gares, des vendeurs de bouffe, des aveugles, des musiciens passent dans les allées pour récolter quelques roupies. Arrivé à Malang, je trouve facilement le Kampoeng Tourist, un backpacker sur le toit d’un hôtel. C’est cool ! Super vue sur les toits de Malang, le dortoir est vraiment sympa tout en bambou et en bois, et l’ambiance décontractée.

 IMG_2588

   Le jeudi matin, je pars visiter la ville. J’hallucine au marché aux oiseaux. Tu trouves de tout en cage, toutes sortes d’oiseaux dont des hiboux et des perroquets, des gros lézards, des singes, des chiens, des chats, j’ai même vu un varan.

IMG_2626

La grande mosquée et son parc sont jolis, je me fais même offrir mon petit déj par une jeune indo pour la fête des mères (??). C’est bien ici tout le monde profite de cette fête !

 IMG_2638

   Le midi je rencontre Vincent, un marseillais genre percé barbichette très sympa, qui voyage depuis 10 jours avec Malcolm, un Sud Africain. On discute bien et le courant passe bien malgré mon mauvais anglais. On mange ensemble le midi et on se renseigne sur la visite du mont Bromo. Au début, je voulais le faire en scooter. Mais heureusement que je l’ai pas fait la route est super dangereuse. Le tour proposé par notre hôtel est cher (550 000) mais comprend une visite de Waterfalls et d’un temple en plus du mont bromo. On signe. Départ 00h00 le soir même en 4×4. On ne dort donc pas beaucoup cette nuit là après quelques bières au bar. Je pense que mon réveil a dû réveiller tout le monde sauf moi dans le dortoir. Bref, je suis à la bourre…

   Et c’est là que vous allez rire ! Étant donné ma poisse mécanique légendaire, le pont arrière du 4×4 nous lâche en pleine montée, 2h de route plus tard…. Vous y croyez vous ? Truc de dingue… Je ricane doucement… Alors là c’est gros bouchon parce qu’à cette heure là, tous les tours organisés venant de Malang prennent cette route.

IMG_2681

   On finira la dernière grosse demie heure de route à 8 dans un autre 4×4, serré comme des sardines, afin d’arriver au point de vue. On est censé voir le levé de soleil sur les volcans sauf que pas de bol ce matin là c’est de la purée de pois ! Jla sens pas cette journée… On attend 2h comme des moutons, en voyant arriver la horde de touristes petit à petit. Ça ne se découvre pas d’un poil.

 IMG_2676

   Vers 6h, on redescend vers le mont bromo pour faire l’ascension, tous les 4×4 à la queue leuleu. Je hais ce genre de trucs organisés… Malgré la quantité de touristes, on apprécie le paysage lunaire à côté du volcan. Le cratère fumant est impressionnant, et on réussi à s’échapper un peu de la masse en marchant sur la crête. Superbe !

IMG_2715

   Perso ça me sauve ma matinée. S’ensuivront la visite de la chute d’eau et du temple sous une pluie assez forte assez désagréable. En plus le retour est un peu lent : on tire le 4×4 en panne. Bref, c’était apparemment pas le bon jour pour faire cette visite.

 IMG_2734

   Le samedi, on se laisse un jour de récupération, lavage de fringue, et rencontre des travellers à l’hôtel. Je voulais partir le dimanche mais malheureusement c’est les vacances indo pour deux semaines, les trains sont blindés. J’attendrai le lundi pour prendre un train vers Yogyakarta. Vincent et Malcolm partent le dimanche chacun de leur côté, et moi je passe ma journée à me balader dans la ville avec trois Tchèques très sympas. Les deux nanas doivent avoir 23 ans, parlent 4 langues couramment dont le français, et sont super débrouillardes. Jsuis jaloux… On se fera même un concert Jazz indo le dimanche soir. Ça joue super bien en plus !

Plus de photos de Malang et du Bromo ICI

DE YOGYA AU PLATEAU DE DIENG

   J’arrive à Yogyakarta le lundi soir après 7h30 de lecture dans le train. Je trouve une chambre correct mais sans plus au Padok hotel. Je découvre la ville le mardi matin.

IMG_2947

   La rue principale connue pour les vendeurs de batiks est bondée. Des vendeurs de tout et n’importe quoi longent la rue, c’est très animé. Des bécaks partout, des calèches tirées par des chevaux, des touristes Indonésiens… L’Indonésie est le premier pays musulman au monde (sauf à Bali, Hindouiste). Ici, les femmes sont voilées, mais très coquettes. C’est très différent du Maghreb je trouve.

Je visite ensuite Kraton, le palais de Yogyakarta, et le Water Palace non loin de là.

 IMG_2860

   En partant pour la visite de Prambanan en milieu d’aprem, je me fais alpaguer dans une exposition de 24 artistes de Batiks. Le batik est une technique spéciale d’impression de tissu. J’ai fini par craquer pour un joli tableau en batik, poussé par un artiste vendeur qui sait y faire en marchandage… J’avais pas dans l’idée d’en acheter mais il m’a eu ! Après négociation, je l’aurai pour moins du quart du prix initial. En sortant, la pluie a repris de plus belle. Je décide d’attendre le lendemain matin pour aller voir le temple.

   Toute cette humidité me rend un peu malade, je commence à tousser et à avoir le nez pris.

   J’ai pas trouvé de copains à Yogya pour passer mon réveillon. Je passerai donc noël devant quelques bières et un nasi goreng (Riz frit : le plat de base d’Indonésie), en solo tranquille.

   Le lendemain je prends le premier bus pour Prambanan, le fameux temple Hindou. J’ai bien fait de partir tôt ! On est une dizaine à l’ouverture. J’aurai le temps de profiter une bonne demie heure du site avant que le troupeau de touristes commence à affluer. Magnifique.

 IMG_2931

   Plus de photos de Yogya et Prambanan ICI

   J’aurai droit plusieurs fois au fameux « Mister, picture with you ». Les Indo sont complètements tarés avec les photos. Ils veulent par exemple être sur la photo quand ils photographient un lieu. Pour eux, la preuve d’y être aller est plus importante que la beauté du lieu. Incompréhensible pour moi… Et donc dès qu’ils voient un touriste, il y a droit…

   De retour en ville, je pars vers 14h pour Borobudur en bus, à 70 km de là. Pfff, l’arrêt de bus est bondé, je sens la galère. Après une petite heure d’attente car le premier bus était plein, j’arrive à rentrer. 3 bus et un békaks plus tard, je trouve un lit pas loin de l’entrée du temple. Je vois des dizaines de cars partir en fin de journée. Même principe, je veux arriver à l’ouverture le lendemain matin. J’ai eu raison ! C’est grand soleil le matin et ya pas encore trop de monde. Je fais de superbes photos du temples et de la vue du haut. Ce temple est bouddhiste, plus imposant et moins chargé que Prambanan. Superbe.

 IMG_2970

 IMG_2995

   Après un petit déj, je repars en bus vers le plateau de Dieng. Je ne pensai pas mettre aussi longtemps mais il m’aura fallu 6h et 4 bus, en comptant le temps d’attente entre chacun. Et oui certain bus attendent d’être plein avant de partir. Dans les bus, il y a le conducteur bien sur, mais aussi deux types aux entrées qui font monter et payer les gens. Leur façon de faire est plutôt marrante. Déjà, ils crient la destination du bus quand il roule dans les villes, en raccourcissant les noms. Par exemple oosoOOOooboooo sera pour wonosobo, ou GlangGlangGlang pour Magelang… Chacun a sa petite façon de gueuler le nom. Ensuite, quand quelqu’un veut descendre, ils tapent avec une pièce sur la vitre. Ce petit TIC TIC veut dire au conducteur qu’il doit s’arrêter. Cette pièce est ensuite remise à sa place, dans le creux de l’oreille, histoire de pas la chercher pendant des plombs. Lors de dépassement un peu limite (ce qui veut dire très dangereux), un des types siffle fort façon sirène, pour indiquer aux voitures que le bus va faire un truc de ouf. Celui qui s’occupe du payement a toujours les billets dans sa main, souvent entrain de les classer. J’ai bien ricané en analysant tout ça durant ce trajet.

   A Dieng, je suis dans la campagne montagneuse du centre de Java. Je visite le village et quelques temples.

IMG_3093

   Le vendredi matin, par un beau soleil, je pars faire une marche dans les montagnes. Le village est à 2000 m d’altitude, l’aurore est fraîche. J’ai ressorti mon pantalon et mes pulls oubliés au fond de mon sac depuis 2 mois. Je me perds un peu et m’engage sur de petits sentiers longeant les cultures en terrasse. Je vois les fermiers arroser leurs champs de pesticides…

IMG_3059

   Pratique très courante dans la région. Les herbes sont hautes et la rosé matinale presque gelée. J’arrive en haut du mont trempé jusqu’au bassin, à 2400m d’altitude. Les vues des deux côtés sont à couper le souffle, le sommet d’un volcan émerge d’une mer de nuages…

IMG_3062

   Plus de photos de Borobudur et Dieng ICI

   Je finirai ensuite la ballade par redescendre de l’autre côté, en passant par le village connu pour être le plus haut de Java. Durant le retour par la route jusqu’à Dieng, j’apercevrai un cratère fumant et quelques temples.

   Je repars en bus vers midi avec pour objectif de revenir sur Bali. Je ferais 25 h de bus en deux jours pour rejoindre le ferry… Deux jours épuisants, avec quelques galères, deux nuits dans des chambres insalubres, et quelques embrouilles financières… J’arrive sur Bali à Dive Concept Pemuteran, où je retrouve Vincent rencontré à Malang. L’hôtel est tout neuf, ya une grande piscine, et une très bonne ambiance… Jvais peut être passer quelques jours ici à me refaire une santé moi…

IMG_3126

BALI : JIMBARAN SANUR LEMBONGAN

BY LN

   Ca y est : après 3 mois d’attente, les retrouvailles avec mon Simon arrivent et la découverte de Bali avec !

P1080141

   Après un super réveillon de jour de l’an (encore bravo les copains!) me voici parti pour 21 h de vol et 25h de voyage (oui oui j’étais un peu en avance à Roissy). J’embarque pour un premier vol de 13h direction Taiwan (Samuel Le Bihan sera du voyage également), suivi d’un vol de 5h pour Bali !!! ENFIN !!

   Dès l’arrivée la différence de température est flagrante, il fait très très chaud et extrêmement moite, je suis encore en jean et chaussures, je sue en l’espace de 5min ! Mon Simon m’attendait depuis 2h maintenant. Lui aussi est en sueur et content de me retrouver !! Les retrouvailles faites, Simon me conseille de retirer tout de suite de l’argent au distributeur (* j’y reviendrai plus tard) et nous cherchons un taxi. Tel un habitué Simon ne se fait pas avoir par le premier taximen qui se présente à nous et qui nous propose l’aller à Balangan pour 300 000 Roupi. Nous continuons et trouvons l’office des taxis de l’aéroport qui propose le même trajet pour 165 000 Roupi : Banco !

   Nous voilà partis pour Balangan (à l’Ouest de la presqu’île du Sud de Bali) et immersion dans la circulation balinaise : ouh punèze je sers les fesses !

  Après 45 min de trajet, nous voilà arrivés dans notre premier hotel : le Balangan Sea View ! Parfait j’en attendais pas moins :

P1080102

   Piscine, grande chambre, vue sur la mer au 1er étage, nickel, nous y resterons 3 nuits.

   Le lendemain, et un réveil à 4h30 pour moi (je crois que je sais plus trop où j’en suis niveau sommeil), rien de tel que de commencer par un bon breakfast et une baignade dans la piscine.

P1080096

    Nous resterons à profiter de l’hôtel la matinée et le midi car il pleut un peu. En début d’aprem, même s’il continue de pleuvioter nous décidons de louer un scooter pour 24h et partir voir le temple de Pura Luhur Uluwatu. N’étant pas montée sur un scoot depuis quasi deux décennies, les débuts ont été rude surtout pour Simon. Je lui martelais dans les oreilles des « doucement ! » « oula ! » « attention ! », qui l’agaçaient quelque peu… tics verbaux qui disparaîtrons dès le 2ème jour de scooter à son plus grand bonheur ! Et prudence qu’il s’infligera lui même le 4ème jour après m’avoir ripé le pied contre une rambarde en pierre, ça passait pas ! (petite éraflure rien de grave)

   Bref nous arrivons au fameux temple d’Uluwatu, il se situe au bord de la falaise face à la mer. Il est dédié aux dieux de la mer.

IMG_3191

   Il est également très connu car il abrite des centaines (que dis-je des milliers) de singes. Dès l’entrée les locaux essayent de nous vendre des cacahuètes ou des bananes « for the monkeys ». Nous nous rendons compte très vite que les singes sont des vrais tonneaux gavés par les touristes.

IMG_3223

   En revanche, même si ces petites bêtes sont attendrissantes, elles sont loin d’être sympathiques. On ne peut pas les approcher sous peine de morsure et ce sont de vrais pickpockets. J’en ai fait les frais puisque un singe a attendu que j’ai le dos tourné pour essayer de me piquer mes lunettes de soleil que j’avais préventivement mis dans ma main. Quels chafouins ces singes!!

   Sur le chemin de retour, nous trouvons la plage de Padang-Padang : spot de surfeur. Petite plage mais très jolie.

IMG_3227

 * Pour l’anecdote c’est ce même soir que je m’aperçois que je n’ai plus ma carte bleue ! Pas besoin de chercher très longtemps pour savoir ce que j’en ai fait : j’ai bien retiré de l’argent à l’aéroport, pris les billets, le tickets mais sûrement pas la carte… et oui en France on nous demande de retirer la carte pour avoir les billets, et bien pas en Indonésie. Rajouter à ça la fatigue du voyage, l’émotion de retrouver Simon et un distributeur en anglais : Bon ben voilà j’ai fait mon boulet dès la première heure d’arrivée ! Ça c’est fait !!

   Le lendemain, comme nous avons le scoot jusqu’à 15h, nous décidons d’aller plus au Sud de la presqu’île visiter un autre temple : le Para Gunung Payung

IMG_3242

   A la différence de celui de la veille, celui est gratuit et complètement désert, nous sommes les seuls à visiter ! Nickel !

  En plus juste à coté se trouve une plage en bas d’un trèès long escalier : l’endroit y est paradisiaque et nous sommes trois péquins sur la plage. Je n’aurai pas le courage de m’y baigner en entier car les vagues sont très puissantes (elles déplacent même de gros galets sur la plage, aïe les pieds !) et les panneaux « baignade à vos risques et périls » me dissuadent. Simon ira en entier bien sûr mais ne fera pas le malin non plus.

IMG_3253

   Le midi, toujours sous une chaleur écrasante, nous trouverons une autre plage près de cette dernière. Il faut payer pour y accéder et en plus elle est bondée (le fait que l’on soit dimanche doit y jouer pas mal). Nous mangeons dans un petit warung, et repartons assez rapidement, pas de place, et je commence à pas me sentir très bien tellement il fait chaud.

P1080133

   Nous nous arrêtons quand même sur une autre plage sur le chemin de retour de l’hôtel, petite plage bien sympathique mais là aussi bourrée de monde. Pas de place pour s’installer. Nous n’y restons pas longtemps mais juste assez pour revoir Samuel Le Bihan venir chercher une planche de surf ! Il me poursuit ou bien ? Il veut un autographe aussi ?

   Quand nous rentrons à l’hôtel, je comprend très vite pourquoi je ne me sens pas bien. Pourtant j’avais mis de la crème : sur le nez, le dos, les épaules, les jambes, visiblement j’avais oublié le front, le haut du torse et le dessus des pieds. Bref je douille et bravo pour les marques de bronzage ! La class à Dallas vous allez me dire !

Plus de photos de Jimbaran ICI

IMG_3290

   Le lendemain nous partons de ce petit coin de paradis en bord de mer, direction Sanur ! Cote Est de Denpasar. L’hôtel trouvé sur internet est décevant ; hôtel laissé à l’abandon à l’hygiène plutôt douteuse. Étant chargés comme des mules et ne devant rester qu’une nuit à Sanur, nous nous en accommodons bien.

   Nous marchons ensuite jusqu’au bureau de l’immigration sous une chaleur étouffante encore. Nous mangeons en attendant la réouverture à 14h dans un bon warung typique (qui ne parlent pas du tout anglais donc nous savons pas ce que nous commandons) mais pas de mauvaises surprises : içi tout est bon !

P1080167

   En revanche, mauvaise surprise, les demandes de prolongation de visa (pour Simon) ne se font que le matin. Obligé d’y retourner le lendemain matin alors que nous avions prévu de partir pour Lembongan. Dommage nous devrons rester une journée de plus à Sanur. Je dis dommage car Sanur est une plage extrêmement touristique, faite pour les touristes. Nous nous faisons alpaguer toutes les 5min pour « transport » « taxi » « warung » « sarung » (=foulard traditionnel). Bref c’est un peu fatiguant.

IMG_3305

   Nous profitons quand même du coucher de soleil de Sanur, du musée de Lemayeur et nous changeons d’hôtel ; moins cher, plus près de la plage et une piscine plus propre. Il fait toujours aussi chaud, la piscine est la bienvenue.

P1080169

   Le lendemain matin Simon retourne en scoot à l’immigration. Il lui faudra y retourner le vendredi pour payer et le lundi d’après pour chercher le visa.

  Mercredi matin nous décidons quand même de partir à Lembongan (toute petite île en face de Sanur) pour 2 jours seulement. Nous nous présentons à 9h à la compagnie locale pour essayer d’avoir des places dans le « public boat » de 10h30; transport local 3x moins cher et typique que les « fast boat » pour touristes. Nous avons plus de chance que la vieille, où le responsable de compagnie voulait nous faire croire qu’il n’y avait pas de public boat tous les jours

   Durant l’attente avant de monter sur le bateau, nous nous faisons interviewer par une classe de jeunes balinais et leur prof d’anglais, visiblement en plein cours (sur la plage tranquille!!). Vous remarquerez que pendant que nous suons tout ce que nous pouvons, eux sont en sweat et pantalon… c’est l’hiver ici pour eux…

P1080185

   Puis nous voilà parti pour 1h30 de traversée pour arrivée sur une île paradisiaque !! Eau turquoise, plage de sable fin, il fait méga chaud mais on apprécie grave ! Photo de notre bateau à l’arrivée :

P1080216

   Nous cherchons de suite le Dive Concept (compagnie de plongée française) de Lembongan, Simon y réservant sa plongée pour le lendemain matin. Le Dive concept proposant des chambres sur place à 100m de la plage et surtout pas cher, nous posons nos sacs ici, et la chaleur y est toujours aussi torride ! Le soir nous savourons le coucher de soleil sur la plage :

P1080244

   Simon plongea le matin jusqu’à 14h, s’en suivra une sieste puis nous irons nous promener en fin d’aprem (quand il fait moins chaud) au Nord de l’île, sur la Mangrove exactement (où la végétation pousse dans l’eau).

P1080293

   Nous passerons la soirée en compagnie de l’équipe française du Dive Concept à boire des coups. Le lendemain, nous nous réveillons à 7h pour essayer de prendre l’unique public boat de la journée pour rentrer à Sanur. Pas de chance cette fois ci, il n’y en a vraiment pas, et nous choisissons un fast boat ; 30min de traversée où j’ai bien failli rendre mon petit déj plusieurs fois !

 Plus de photos de Sanur et Lembongan ICI

   En fin de matinée, nous bougeons sur Ubud, mais ça vous le verrait plus tard ! Tschuss !

UBUD ET LOVINA

By Ln

 Vendredi, de retour de Lembongan et après un passage rapide à l’immigration pour Simon, nous voilà partis pour 1h30 de car direction Ubud.

   Ubud est tout simplement une ville magnifique ! Ici l’architecture balinaise est omniprésente et toutes les maisons sont belles, et je ne vous parle pas des temples qui sont finement décorés et ornés d’offrandes. Et surtout y’en a partout !! Nous y poserons nos sacs durant 4 jours.

P1080332

    Nous trouvons refuge dans un homestay proche du centre ville.

P1080299

Après avoir négocié le prix nous avons le droit à une chambre propre avec une salle de bain récente et luxe suprême : de l’eau chaude !! Car depuis le début ce n’était pas le cas. Notre hôtesse et sa famille sont très sympathiques et seront à nos petits soins durant notre séjour. Exemple de ses succulents breakfast qui seront différents chaque matin :

IMG_3376

    Le lendemain (samedi) nous louons un scooter et partons à la découverte d’Ubud et ses alentours. Nous commençons par la Forest Monkeys d’Ubud. Un temple dans une jungle au cœur d’Ubud et, comme vous l’aurez compris, dédié au singes.

IMG_3432

    Cela ne me réconcilie pas avec ses petites bêtes. Ressentant sûrement ma peur, un singe arrive en courant pour me sauter sauvagement sur le dos, toujours dans l’espoir de me voler mes lunettes des mains ! Je vous cache pas que j’ai eu un peu de mal à garder mon calme et quand Simon s’approchait, il criait (même plus fort que moi !). Belle frayeur. Rhaaa ces singes !!

   Puis nous continuons notre périple dans les rizières autour d’Ubud.

IMG_3512

Nous traversons un village où il y a des hérons partout : allez savoir pourquoi ils sont tous concentrés à cet endroit ?!

IMG_3434

   Puis la météo nous a gentillement rappelé que nous étions en pleine saison des pluies. Au bout de 15min, le trottoir n’existe plus, la route est juste un torrent !

P1080368

 Et nous voilà en scoot avec 10cm d’eau : pas de problème !

    Le soir nous assistons à un spectacle de danse traditionnelle balinaise. Les costumes sont très joliment décorés et magnifiques. Ce sont les femmes qui dansent et les hommes en cercle autour qui chantent. On était ravis !

IMG_3545

     Le dimanche, nous choisissons de visiter les temples de la région en voiture. Notre sympathique chauffeur Putu (prononcé Poutou) nous conduira donc toute la journée de site en site.

   Nous commençons par le Goa Gadja : temple dédié aux éléphants et son magnifique parc :

IMG_3577

    S’en suit la source de Tirta Empul, où les pèlerins viennent s’y purifier car elle est soi disante miraculeuse. Ils s’y baignent bien entendu habillés et placent des offrandes partout. C’est l’endroit que j’ai préféré dans le tour.

IMG_3603

Puis nous allons voir le mont Batur et son lac. La météo commence à se gâter.

C’est quasiment le même temps que nous avons eu à Ubud ; beau le matin et en général une belle averse l’après midi. Ça nous a permit de respirer un peu et surtout de ne plus suer à grosses gouttes !

IMG_3613

    Ensuite nous arrivons au Temple Bésakhi où Simon a eu du mal à garder son calme. Après avoir payé nos billets d’entrée et que Putu nous laisse sur le parking, nous nous faisons alpaguer direct par des « guides touristiques » qui nous demandent 400 000 roupies (=notre budget pr 2 nuitées d’hotel !!) pour soi disant se faire accompagner par un guide pour visiter le temple. Putu nous dira que non ils ne sont pas nécessaires ! Puis une femme veut nous faire payer la location des sarungs (foulards traditionnels) 50 000 roupis (dans les autres temples c’est en général compris avec l’achat du billet ou en faisant un don). Nous lui rendons ses 2 sarungs, fâchés, et nous en avons acheté 3 pour le même prix.

 IMG_3622

    Nous n’avons finalement pas pu monter visiter le temple ; nous nous faisions alpaguer tout le temps pour payer un guide. Bref s’en était trop et nous sommes retournés à la voiture. Putu nous a avoué que les balinais qui s’occupent du Bésakhi sont « crazy », car ils demandent trop d’argent aux touristes et du coup les touristes ne viennent plus. Sur le guide du routard nous lirons en effet, que beaucoup de Compagnies touristiques ne le proposent plus pour ces raisons, et que même en payant on ne peut pas accéder aux différentes parties du temple réservées seulement à la prière.

Bref grosse frustration ; c’est le plus grand temple de Bali et qui donne sur le volcan Agung, caché derrière d’épais nuages.

   Qu’a cela ne tienne, nous continuons par une visite de culture de café balinais avec dégustation gratuite.

IMG_3636

 Nous mangeons dans un warung donnant sur les rizières puis nous finissons la visite par le temple de Justice.

IMG_3638

    Le lundi, Simon est retourné en scooter à Denpasar chercher son Visa, moi j’en ai profité pour m’offrir un massage histoire de pas trop stresser de le savoir sur la route (huhuhu).

    Le mardi matin nous quittons Ubud sous une pluie continue, peut être pour nous aider à partir… Nous avons beaucoup aimé cette ville, par l’architecture déjà, mais aussi pour l’atmosphère beaucoup plus zen que Sanur par exemple. Nous avons aimé tous les warungs que nous avons fait, et les gens y sont très souriants. Bref incontournable si vous venez sur cette île !

   Pour plus de photos d’Ubud cliquez ici

   Après 3h de car vous voilà à Lovina, tout au nord de Bali. Les plages ici sont faites de sable volcanique et sont donc toutes noires (ça brûle les pieds dès qu’il y a un peu de soleil). La mer n’a quasiment pas de vagues et avoisine les 28°C.

IMG_3692

Nous trouvons un hôtel pas cher à 100m de la plage et qui nous donne accès à la piscine de l’hôtel de luxe d’à coté : Banco !!

P1080498

  Le lendemain nous louons un scooter, et direction la source d’eau chaude du village d’à coté. Eau à base de souffre naturelle à 32°C. Un régal !

IMG_3719

    Normalement cette source d’eau chaude soufrée est réputée pour ses biens faits, mais ça n’a pas eu beaucoup d’impact sur Simon qui ne se sentait pas bien après. Nous sommes rentrés à l’hôtel et il a dormi quasiment 16h durant cette journée. Il lui fallait sûrement ça pour redécoller.

  Le lendemain ça allait beaucoup mieux ! Simon décide donc de m’emmener faire du snorkling (= plongée tuba et palmes) à Pemuteran, à 1h30 en scoot de Lovina.

Sur la route, nous nous arrêtons à un temple au bord de la mer, habité lui aussi par les singes.  Ces singes là étaient plus occupés à jouer dans les flaques d’eau ou à dormir qu’à sauter sur les touristes. Ouf ! En revanche une famille venue déposer des offrandes m’a demandé de les prendre en photo. Ils sont tous sur leur 31….sauf Simon ;)

P1080476

    C’était ma première fois pour le snorkling et j’ai adoré ! C’est trop bien de voir tous ces beaux coraux et surtout de se baigner au milieu de tous ces petits poissons. 1H30 de plongée, c’était génial et juste suffisant pour attraper des coups de soleil ciblés sur les fesses (je pense que c’était la seule chose qui dépassait avec le tuba…)

IMG_3755

   Pas de photo de snorkling sur le blog, elles sont dans l’appareil photo étanche. Soyez patients !

    Le vendredi, le ciel était un peu plus dégagé donc on décide de monter dans les montagnes (environ 1800m) voir les lacs, et toujours en scooter ! Sur le chemin on s’arrête voir le waterfall de GitGit :

IMG_3771

    Nous arrivons une bonne heure plus tard au lac de Beratan, avec son magnifique temple (le Paraluhut Beratan) sur l’eau. Le temple est devenu une bonne usine à touriste ; le prix « touristes » y est 3x plus cher que les autres et pas la peine de porter de sarung, mais ça reste quand même très beau.

IMG_3783

     L’après midi, nous décidons de redescendre vers Lovina par une autre route plus escarpée où nous traversons des paysages à couper le souffle. Seulement voilà, là, c’est le drame : plus de batterie dans l’appareil photo ! Vous n’avez plus qu’à venir constater par vous même la beauté des rizières le long des montagnes. On vous met la dernière photo prise de là haut :

IMG_3799

Le prochain post vous verrez par quel coté de l’Ile nous sommes redescendus : Est ou Ouest ? Les pronostics sont ouverts !

Pour plus de photos de Lovina cliquez ici

(sorry pour les photos dans la galerie, elles sont pas du tout dans l’ordre, mais on a pas mal à galéré à les télécharger.)

LA COTE OUEST ET KUTA

Le samedi, après une longue (voir énorme) hésitation de savoir de quel coté de l’île redescendre : l’Ouest ? Ou l’Est ? Nous nous décidons pour l’Ouest et partons à nouveau à Pemuteran. Le snorkling y est plus sympa car on part direct de la plage. Nous trouvons un hôtel bien sympa avec la salle de bain à l’extérieur des chambres  (original) mais se doucher en regardant les montagnes c’est bonheur !

Nous profitons de sa grande plage noire et nous ferons à nouveau du snorkling dans les coraux la journée du dimanche, et passons du bon temps dans la piscine.

Le lundi, nous continuons vers l’Ouest. Je prendrai pour la première fois un bémo (bourré de monde, mais tant que ça rentre on entasse) jusqu’à Gilimanuk. Ensuite nous changeons pour un bus, car nous avons choisit d’aller à Negara : ou quand on choisit de sortir des sentiers battus du tourisme, ça n’a parfois aucun intérêt ! Nous appellerons cette journée : la journée loose ! (parce que fallait bien qu’il y en est 1 aussi)

Tout d’abord, nous nous faisons interpeller par la Polisi :

P1080524

Une fois installés dans le car à Gilimanuk, nous voyons 2 policiers s’approchaient du car, puis monter dedans pour « just can i talk with us ? » . Il faut qu’on vous dise qu’être européens en Indonésie stimule leur curiosité. Il nous est d’ailleurs arrivé pas mal de fois d’être apostrophé pour « take a picture with you » . A mon avis on sera sur pas mal d’album de voyage (Samuel Le Bihan peut aller se rhabiller :) ) . Donc pendant que l’un des policier nous demandait d’où on venait, si on avait un baby, où on allait, l’autre nous prenez en photos sous toutes les coutures !

S’en est suivi 1 heure de car pour s’arrêter à Negara, en dessous de Gilimanuk. Nous avons choisi cet endroit car ça nous semblait une ville moyenne, proche de la mer et au milieu de la côte Ouest. Nous avions repéré un hotel sympa à 10km du centre ville, nous voulions ensuite louer un scoot pour faire toute la côte. Il ne s’est rien passé de ce que nous avions prévu, puisque de la car station, aucun taxi, ni bémo ne connaissaient l’hôtel ni l’adresse que nous avions. Et surtout personne ne parlait anglais…. bref c’était mal barré.

Nous commençons donc à marcher dans ce brouhaha citadin à la recherche d’un hotel…au bout d’1h toujours rien. Jusqu’au moment où nous passons devant le commissariat où nous nous faisons (encore) alpaguer par un flic qui nous demande où allons nous. Nous lui expliquons que nous sommes à la recherche d’un hôtel, et dans la grande générosité des balinais, il nous emmène en voiture dans un hôtel qu’il connaît. Seulement là, grosse déception : l’hôtel est pas terrible : pas d’eau chaude, pas de drap et encore moins de piscine ! et plus cher que tous les précédents hôtels que nous avons fait. Il fait une chaleur à crever, on est chargé comme des mulets et surtout on est pas sûr de trouver autre chose.

P1080530

Nous posons quand même les bagages et Simon part à la recherche d’un scoot…1h après il revient brequouille (comme on dit dans le bouchonois) ! Pas moyen de louer un scoot dans cette ville où personne ne parle anglais d’ailleurs. Nous continuerons à chercher dans l’aprem, mais il faut se rendre à l’évidence nous resterons coincé dans cette ville sans charme toute une journée…

Comme quoi le tourisme n’a pas touché toute l’île, il reste encore des villes non perverties (ça s’est sur qu’on se faisait pas alpaguer toutes les 30sec pour des « sarungs cheap cheap yé » ) mais malheureusement sans intérêt non plus… dommage nous aurions bien fait un couché de soleil sur la plage.. Le seule photo que nous avons prise est des piou-pious multicolors entassés dans de minuscules caisses…

P1080529

Dès le lendemain très tot (8h) nous prenons le 1er bus direction Kuta pour nos 3 derniers jours.

Alors là, question tourisme, je pense qu’on a le florilège !! Fini l’architecture balinaise.

P1080533

Ici c’est gros hôtels, grosses boutiques internationales au milieu de toutes les échoppes accolées les unes aux autres et surtout vendant exactement les même choses ! Nous nous faisons alpaguer en moyenne environ tous les 10 sec. Liste de ce que vous pouvez entendre à longueur de temps : « sarung cheap cheap yé, good quality yé, good price for you » « shopping darling yé » « massaze for you yé » « transport taxi yé » « magic mushroom yé » etc etc etc etc …………

Au bout du 2ème jour nous avons réussi à trouver un homestay des plus sympathiques : non bruyant (et dans le quartier où nous étions c’était pas évident), intérieur traditionnel, avec piscine et eau chaude, et moins cher en plus, bref la classe !

IMG_3814

Après avoir ramené nos affaires dans notre nouveau homestay, nous partons en scooter sous le soleil pour une longue ballade vers la Nord. Nous arrivons au temple très touristique de Tanah Lot, perché sur son île rocailleuse.

IMG_3824

Très joli, mais encore une fois bondé de touristes et d’échoppes. On ne peut malheureusement pas aller visiter l’intérieur du temple. Par contre la côte est très belle par ici !

IMG_3837

Nous revenons tranquillement, roulant un peu au hasard près de la côte, au milieu des rizières, s’arrêtant sur quelques plages boire un jus ou une coco…

IMG_3845

Le soleil tape sévère, se sera coup de soleil assuré le soir. De retour à l’hôtel, nous finirons la journée dans la piscine, et irons boire l’apéro Bintang devant un beau couché de soleil sur la plage de Kuta… C’est les vacances quoi !

IMG_3870

Le lendemain, nous décidons de faire quelques achats dans les échoppes. Pas facile de choisir y’en a tellement ! Les négociations ne finissent pas toujours comme on le veut, mais on fait quand même de très bonnes affaires ici. Re-piscine, re-apéro, re-couché de soleil (un peu plus couvert dommage!), et re-resto… Et nous voici déjà à la fin des vacances tous les deux à Bali. BOUh ouh…

Ça passe tellement vite quand on kiffe !

On partira à peu près en même temps le lendemain, moi pour Kualu Lumpur, et LN à Braye saint Jean Beach….

Plus de photos de Kuta ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>